Lors de notre dernier webinaire, des experts du Groupe ADP, du Crédit Agricole et de RaiseSherpas ont partagé leur point de vue sur la gestion de portefeuille de startups. Ne manquez pas le replay de cet échange !
Je regarde le replay

Égalité au travail : gros plan sur trois startups qui font évoluer les milieux de travail

By Anais Masetti - 16 mars 2021

De plus en plus de chefs d’entreprise, qu’ils soient présidents de grands groupes ou dirigeants de petites startups, examinent les effets négatifs des inégalités sur le lieu de travail. En effet, ces inégalités peuvent avoir un impact notable sur la productivité, la sécurité et la fidélisation des employés et, au final, nuire à la santé globale de l’entreprise.

D’un autre côté, il est important d’offrir les mêmes chances et récompenses à tous les employés, indépendamment de leur sexe, de leur âge, de leurs capacités physiques ou de leurs origines. Cela peut être bénéfique pour les performances de l’équipe et pour le chiffre d’affaires. Retenir des talents divers peut non seulement permettre aux entreprises d’aborder les problèmes sous différents angles, mais aussi d’attirer une clientèle plus diversifiée qui peut s’identifier à ses fournisseurs de services.

Les startups technologiques sont une force motrice du changement dans tous les secteurs et, malgré la complexité du sujet, plusieurs d’entre elles relèvent le défi d’améliorer l’égalité au travail. Ces jeunes acteurs pourraient contribuer à faire évoluer les environnements de travail au sein des grands groupes et de nombreux décideurs commencent à s’en rendre compte.

Dans le cadre de la conférence La Rencontre des Entrepreneurs de France organisée par le MEDEF, le grand assureur Malakoff Médéric Humanis et Early Metrics ont décidé de mettre en avant trois startups notées qui œuvrent pour l’égalité au travail.

Matvisio, ou comment prévenir les blessures grâce à la computer vision

Les accidents du travail peuvent constituer un lourd fardeau pour les employés et les employeurs. Matvisio utilise la computer vision pour aider à prévenir les troubles musculo-squelettiques (TMS) et améliorer le bien-être des travailleurs. Les TMS figurent en effet parmi les troubles d’origine professionnelle les plus courants. Au Royaume-Uni, on estime que 31 millions de jours de travail sont perdus chaque année à cause de ces troubles.

Grâce à une caméra et à un algorithme propriétaire, Matvisio peut analyser les mouvements des travailleurs en temps réel et mesurer la pression qu’ils exercent sur leurs articulations. L’avantage de cette solution est qu’elle ne requiert pas le port d’un appareil quelconque. Elle ne limite donc pas les mouvements ou l’efficacité du travailleur. Les données recueillies permettent également aux responsables de mettre en place de meilleures pratiques et mesures de sécurité.

Ipedis au service de l’accessibilité numérique

Avec la mise en œuvre de la directive européenne sur l’accessibilité des sites internet, rendre les contenus en ligne lisibles pour les personnes handicapées est devenu une priorité pour les entreprises. Ipedis figure parmi les nouveaux venus prometteurs qui peuvent aider les entreprises à appliquer cette directive, en commençant par les fichiers PDF.

Le PDF est le format de document le plus utilisé dans le milieu professionnel. Pourtant, les lecteurs d’écran traditionnels destinés aux personnes malvoyantes ne peuvent souvent pas traiter le texte et les images qui se trouvent dans ces documents. Ipedis a créé une solution qui transforme les PDF en un contenu accessible de type HTML qui peut ensuite être lu par un programme pour les utilisateurs malvoyants.

Mais l’offre de la startup ne s’arrête pas là. Ipedis s’adresse également aux utilisateurs souffrant de handicaps moteurs et auditifs. De manière générale, elle vise à réduire la fracture numérique et à améliorer l’expérience de la lecture numérique pour tous les utilisateurs, handicapés ou non.

Bimbamjob redonne confiance aux travailleurs non qualifiés

Enfin, Bimbamjob vise à réduire l’inégalité des chances pour les personnes les plus pauvres qui ont été exclues du marché du travail. Ses solutions aident les personnes qui ont un faible niveau de qualification scolaire, ou qui ont été d’une manière ou d’une autre éloignées de la population active, à prendre confiance en elles et à trouver un emploi.

Bimbamjob a développé une plateforme qui aide les travailleurs non qualifiés à rédiger un CV. Elle suggère aux candidats des offres correspondant à leurs profils dans divers secteurs tels que l’hôtellerie, le transport et la construction. La startup propose également des sessions de coaching individuel et de groupe pour permettre aux chômeurs d’acquérir des compétences et de regagner confiance en eux. Enfin, elle a développé un logiciel pour les associations et les agences d’emploi afin d’aider leurs bénéficiaires à trouver du travail.

Chez Early Metrics, nous sommes fiers de soutenir des startups et de grands groupes tels que Malakoff Médéric Humanis pour apporter un changement positif dans le monde. Nous espérons que l’émergence des nouvelles technologies et la collaboration accrue entre les startups et les grandes entreprises feront de l’égalité sur le lieu de travail la norme plutôt que l’exception.

Les entretiens vidéo présentés dans cet article ont été réalisés pour le discours introductif d’Anne-Sophie Godon, directrice de l’innovation chez Malakoff Médéric Humanis, sur le thème de l’égalité et de l’équité au travail lors de l’événement LaREF19, organisé par le MEDEF le 29 août 2019.

Traduit de l’anglais par Margaux Cervatius

Tous nos articles