Avez-vous manqué notre précédent webinaire sur l'édition VivaTech 2022: key takeaways, trends and predictions ? Le replay est désormais disponible !
Accéder au Replay

Infographie – L’intelligence artificielle dans l’assurance

By Margaux Cervatius - 02 juin 2021

Lentement mais sûrement, le secteur de l’assurance adopte les nouvelles technologies pour résoudre certains de ses principaux problèmes. Nous avons déjà abordé plusieurs tendances dans ce secteur :

– l’utilisation de la technologie du TALN,

l’expérience client dans l’assurance santé,

– ou encore la lutte contre la fraude à l’assurance.

Cette fois, nous vous proposons de faire le point sur les principaux cas d’usage et avantages de l’intelligence artificielle (IA) dans l’assurance.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour télécharger l’infographie en HD :

Principaux avantages de l’IA dans l’assurance

En intégrant l’IA dans leurs processus, les assureurs peuvent gagner du temps, réduire les coûts, améliorer l’expérience client et augmenter la rentabilité. En effet, l’IA peut transformer des processus généralement fastidieux et chronophages : souscription, gestion des sinistres, détection des fraudes, service client….

Au-delà des économies de temps et d’argent, l’IA peut également contribuer à réduire les erreurs humaines. Ces erreurs peuvent être courantes en raison de facteurs tels que l’évolution de la réglementation ou l’étendue des informations à analyser pour la lutte antifraude.

Les avantages de l’IA semblent évidents pour les acteurs de l’assurance. En effet, 84 % des investisseurs français interrogés pensent que l’IA va révolutionner le secteur de l’assurance. En outre, 66 % des assureurs estiment que l’IA peut contribuer à améliorer la productivité de leurs employés.

Les avantages de l’IA sont également de plus en plus évidents pour les consommateurs. 44 % des consommateurs américains sont ouverts à l’utilisation de chatbots pour demander une assurance. 43 % d’entre eux sont à l’aise avec les assureurs qui utilisent l’IA pour proposer des polices plus adaptées.

Croissance des investissements de l’assurance dans l’IA

La prise de conscience de ses avantages s’est accompagnée d’une augmentation des investissements dans l’IA. En effet, 87 % des assureurs interrogés voient déjà leurs entreprises investir 5 millions de dollars ou plus dans l’IA chaque année. En outre, l’intérêt des entreprises pour les startups Insurtech a conduit à des levées de fonds importantes. 7,1 milliards de dollars ont été levés à travers 377 transactions en 2020. Une licorne particulièrement impressionnante dans ce secteur est Shift Technology. La startup, qui a été précédemment notée par Early Metrics, a levé 100 millions de dollars depuis sa création.

Au total, les startups de l’IA ont levé 73,4 milliards de dollars en 2020, malgré la crise de covid-19. En effet, plutôt que de menacer la croissance du secteur, la pandémie semble avoir davantage sensibilisé aux avantages de l’IA.

Les solutions prometteuses des startups

On compte actuellement environ 1 500 startups Insurtech actives dans le monde. Dans cette infographie, nous avons mis en avant trois projets prometteurs.

Inspekt Labs, l’une des startups notées par Early Metrics, développe une solution logicielle pour automatiser le processus d’inspection des véhicules, des biens immobiliers et de consommation. La startup applique la vision par ordinateur et le machine learning aux images et vidéos enregistrées avec des smartphones.

Cognitiv+, une autre startup notée, développe une plateforme d’IA qui extrait les données des contrats, des polices d’assurance et de la législation pour fournir aux entreprises des informations à partir de leurs données juridiques.

Cytora développe une solution de souscription qui utilise l’IA. La solution évalue les risques pour déterminer une tarification juste et augmenter la rentabilité en améliorant les taux de sinistralité.

Les défis à relever

Si de nombreux indicateurs sont positifs, l’un des principaux défis de la mise en œuvre de l’intelligence artificielle dans l’assurance sera le taux d’adoption par les clients. De nombreux consommateurs sont intéressés par des offres plus personnalisées, un service client plus efficace et des avantages tels que des prix plus bas. Toutefois, les préoccupations relatives à la confidentialité des données restent prédominantes. En outre, certains clients, notamment les plus âgés, préfèrent encore interagir avec des êtres humains plutôt qu’avec des robots.

Tous nos articles