Avez-vous manqué notre précédent webinaire sur l'édition VivaTech 2022: key takeaways, trends and predictions ? Le replay est désormais disponible !
Accéder au Replay

Infographie – Les grandes tendances de la micromobilité à surveiller

By Katerina Mansour - 10 janvier 2022

Le concept de trottinette électrique a beau être très ancien, l’arrivée des trottinettes électriques de Bird et Lime sur le marché autour de 2018 a bouleversé le secteur de la mobilité. Dans un premier temps, la pandémie a ralenti l’utilisation et l’adoption des véhicules de micromobilité comme les trottinettes électriques. Toutefois, au fil du temps, elle est devenue une opportunité commerciale pour ce marché. En effet, les consommateurs cherchent des moyens d’éviter les transports publics et d’autres options de mobilité qui les exposeraient au risque de contracter le virus.

Aujourd’hui, le marché de la micromobilité comprend un large éventail d’options : trottinettes électriques, vélos électriques, skateboards électriques, monocycles électriques, etc. Cependant, les véhicules traditionnels comme les vélos non électriques restent le choix de prédilection pour un grand nombre de consommateurs. Outre la pandémie, la popularité de la micromobilité s’explique également par la recherche de plus de durabilité. En effet, les transports représentent une part importante de l’empreinte carbone mondiale. À l’échelle individuelle, il s’agit d’un des aspects du quotidien que nous pouvons facilement changer, puisqu’il existe un grand nombre de nouvelles solutions de micromobilité disponibles.

Dans notre infographie (en bas de page), nous explorons plusieurs tendances actuelles qui illustrent la croissance du marché de la micro-mobilité. Nous nous intéressons également aux principaux défis, aux récentes levées et à l’actualité des startups sur ce marché.

Tendances clés de la micromobilité

  • Les ventes de vélos électriques ont atteint 10,6 Mds$ en 2020 en Europe, soit une hausse de 52 % par rapport à 2019
  • 52 % des consommateurs allemands sont favorables à des zones strans voiture dans les grandes villes pour laisser plus de place aux cyclistes et aux piétons

Les défis à surmonter

  • La réglementation et les infrastructures sont deux des principaux défis auxquels la micromobilité est confrontée. Des directives et des lois sont nécessaires pour réglementer la circulation de ces véhicules dans les villes. Il faut également mettre en place des infrastructures adaptées pour que ces véhicules puissent coexister en toute sécurité avec d’autres formes de transport. Les villes peuvent, par exemple, créer davantage de pistes cyclables ou de zones piétonnes où ces véhicules peuvent circuler.
  • La sécurité est également une préoccupation majeure, qui peut parfois influer les questions réglementaires liées à la micromobilité. En effet, les préoccupations relatives à la sécurité des citoyens peuvent amener les autorités à interdire certaines solutions de micromobilité ou à restreindre fortement leur utilisation. Les problèmes de sécurité sont souvent liés à des accidents de la route, mais aussi au matériel lui-même. Par exemple, suite à des récents incendies provoqués par des batteries de trottinettes électriques, ces véhicules sont devenus interdits sur les trottoirs et les routes du Royaume-Uni.
  • Enfin, si les entreprises de la micromobilité veulent promouvoir leurs produits comme une solution durable, elles doivent également se pencher sur leurs processus de fabrication, d’exploitation et de maintenance. Tous ces éléments peuvent avoir un impact considérable sur la durabilité de la micromobilité. Les questions relatives à la durabilité se posent également lorsque les utilisateurs optent pour des solutions de micromobilité pour de courtes distances au lieu de simplement marcher.

Actualités et levées de fonds

  • Les startups européennes de la micromobilité ont levé 778 M$ auprès de fonds VC cette année, en date d’octobre 2021
  • Les startups de la micromobilité ont reçu 14 Mds$ en equity à travers le monde depuis 2017
  • La startup hollandaise VanMoof est devenue l’entreprise de vélos électriques à avoir reçu le plus de financements après sa série C de 128 M$ en septembre 2021

Malgré l’existence de défis, l’avenir de la micromobilité semble plutôt prometteur. Il est estimé que les Européens achèteront à eux seuls 10 millions de vélos supplémentaires par an d’ici à 2030.

Des villes comme Londres, Copenhague et Paris s’appuient de plus en plus sur les options de micromobilité pour devenir plus durables et plus attrayantes pour les habitants. En effet, selon les estimations, 2,5 milliards de personnes supplémentaires vivront dans les villes d’ici 2050. Il est donc essentiel pour les autorités locales de mettre en place des infrastructures, des programmes et des réglementations qui inciteront les habitants à adopter des modes de transport à faible impact.

Traduit de l’anglais par Margaux Cervatius

infographies tendances micromobilité

Sur le même thème

Tous nos articles