Lors de notre dernier webinaire, des experts du Groupe ADP, du Crédit Agricole et de RaiseSherpas ont partagé leur point de vue sur la gestion de portefeuille de startups. Ne manquez pas le replay de cet échange !
Je regarde le replay

Infographie – Tendances clés de l’économie circulaire

By Katerina Mansour - 14 octobre 2021

Les idées derrière l’économie circulaire remontent aux années 1960, lorsque le mouvement écologique moderne n’en était qu’à ses débuts. Les principes sont simples : recycler, réutiliser, réaffecter, partager, remettre à neuf, louer, régénérer les biens et les matériaux. L’objectif ? Limiter notre impact sur l’environnement en réduisant la quantité de déchets que nous générons. Cependant, les stratégies d’économie circulaire ont un impact qui va au-delà de la lutte contre le réchauffement climatique. En effet, ce sont également des outils pour créer de nouveaux emplois et redynamiser les économies.

Dans notre infographie ci-dessous, nous présentons certaines des principales raisons qui poussent à une économie plus circulaire. Nous examinons ensuite les tendances des opinions des consommateurs et les recherches effectuées sur l’impact de l’économie circulaire.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour télécharger l’infographie en HD :

Pourquoi nous avons besoin d’une économie plus circulaire

Depuis la révolution industrielle, les activités humaines ont un impact désastreux sur l’environnement. Tant les individus que les entreprises jouent un rôle dans l’accélération massive des effets du réchauffement climatique liée à l’essor du consumérisme actuel. Les tendances qui ont été observées au fil du temps sont inquiétantes :

  • 80 % des déchets de biens de consommation sont brûlés ou mis en décharge en raison d’une mauvaise conception et/ou de l’absence d’options de collecte en fin de vie

De nombreux secteurs sont réputés pour leur gaspillage : la construction, la mode, les produits de grande consommation, etc. En plus de créer des déchets importants, la gestion des déchets est inadaptée dans beaucoup de ces secteurs. Les stratégies d’économie circulaire peuvent apporter une réponse à ce problème croissant.

Les bénéfices d’une économie circulaire

Seulement 8,6 % de l’économie mondiale est circulaire aujourd’hui. Quels seraient les avantages d’une économie plus circulaire ?

  • La remise à neuf réduirait 80 % des émissions selon une étude du Groupe international d’experts sur les ressources de l’ONU
  • L’application de stratégies d’économie circulaire à des matériaux comme le ciment, l’acier, le plastique et l’aluminium pourrait réduire les émissions de 40 % en 2050
  • Les stratégies d’économie circulaire pourraient permettre au secteur des biens de grande consommation d’économiser 700 Mds$ par an
  • L’application de l’économie circulaire au secteur agroalimentaire permettrait de réduire de 49 % les émissions de gaz à effet de serre du secteur d’ici 2050

Quelle est la position des consommateurs ?

À mesure que les consommateurs prennent conscience de ces enjeux, ils modifient leur comportement et demandent aux entreprises de changer le leur. C’est en partie la raison pour laquelle des secteurs fortement axés sur la consommation adoptent les tendances en matière de durabilité. Par exemple, la mode durable devient de plus en plus incontournable pour les jeunes consommateurs. Cela a conduit les marques à rechercher de nouveaux matériaux moins nocifs pour l’environnement. On observe également une demande croissante de bâtiments durables, ce qui conduit souvent les entreprises à rechercher des processus circulaires pour l’approvisionnement et la gestion des matériaux. Les enquêtes auprès des consommateurs soulignent continuellement l’évolution de la demande de pratiques plus durables :

  • Trois personnes interrogées sur cinq aux États-Unis affirment qu’elles essaient toujours de faire un effort pour réutiliser ou recycler des objets
  • 59 % des consommatrices interrogées au Royaume-Uni ont acheté ou souhaitent acheter des articles de mode d’occasion

Perspectives pour l’économie circulaire

La marketplace de produits reconditionnés BackMarket a enregistré une croissance annuelle de 1 000 % entre 2019 et 2020. En effet, la pandémie a encouragé l’adoption par les consommateurs de produits reconditionnés/d’occasion, qui sont souvent proposés à un prix attractif. Les projections du marché sont favorables pour de nombreux secteurs. Par exemple, le marché mondial des ordinateurs et des portables reconditionnés devrait atteindre 4,9 milliards de dollars en 2027. Dans le domaine de la mode, les articles d’occasion pourraient devenir plus populaires que le retail traditionnel. En effet, selon les projections, le marché de la revente d’articles de mode devrait représenter 84 milliards de dollars d’ici 2030, contre 40 milliards pour la fast fashion.

De nombreux pays mettent en œuvre des réglementations pour adopter des stratégies circulaires. En effet, l’UE a récemment adopté un plan d’action en faveur de l’économie circulaire visant à mettre en place une économie neutre en carbone, durable, non toxique et entièrement circulaire d’ici 2050. Les entreprises suivent également cette voie, comme Danone qui s’est engagée à rendre tous ses emballages réutilisables, recyclables ou compostables.

Bien sûr, de nombreux défis restent à relever pour transformer l’économie linéaire que nous connaissons tous aujourd’hui. Les entreprises doivent éviter le greenwashing et respecter leurs engagements. De leur côté, les consommateurs doivent changer leurs comportements de consommation pour aider les entreprises à modifier également leurs modèles. Les gouvernements devront continuer à adopter et à appliquer une législation forte pour rendre notre économie plus circulaire.

Les startups notées à suivre

  • Phenix développe une application permettant aux consommateurs d’acheter des invendus alimentaires à moindre coût, afin d’aider les restaurants, les épiciers et autres commerces alimentaires à réduire leurs déchets
  • Circular Systems transforme les déchets (déchets organiques et de consommation, coton recyclé, etc.) en fibres, fils et tissus
  • Co-Recyclage développe une plateforme permettant aux utilisateurs et aux entreprises de revendre et d’acheter plus facilement des articles d’occasion (meubles, équipements, matériaux, etc.)
  • Upcyclea développe une plateforme collaborative pour permettre la circularité dans la construction et la gestion des bâtiments (recycler, réutiliser, revendre les matériaux de construction)
  • Eiravato développe une marketplace permettant aux entreprises de revendre leurs déchets, plutôt que de les envoyer à la décharge, afin que d’autres puissent les transformer et les réutiliser dans leurs projets.

Traduit de l’anglais par Margaux Cervatius

Tous nos articles