Infographie – Tendances du marketing phygital

By Katerina Mansour - 13 août 2020

Traduit de l’anglais par Margaux Cervatius

Depuis plusieurs années, la rencontre des stratégies de vente digitales et en magasin, qui a donné naissance au « marketing phygital », est une tendance clé dans le secteur du retail. De nombreuses solutions phygitales apparaissent, poussées par les attentes toujours changeantes des clients et les nouvelles technologies (IoT, machine learning, automatisation…).

Dans cette infographie, nous présentons quelques chiffres clés, facteurs et startups encourageant l’adoption d’une approche phygitale.

Nouvelles attentes des consommateurs

Plusieurs études récentes ont montré comment les consommateurs se tournent de plus en plus vers le shopping en ligne et multi-canal. Selon un sondage de la National Retail Federation (NRF), 66 % des consommateurs affirment que la technologie a amélioré leur expérience d’achat.

Les clients souhaitent également essayer de nouvelles technologies. Selon ce même sondage, deux participants sur trois sont favorables à l’utilisation de la réalité augmentée (RA) pour prendre des décisions d’achat plus éclairées.

Cette ouverture croissante aux technologies dans l’expérience d’achat s’explique principalement par la volonté des consommateurs d’en savoir plus sur l’impact des produits sur la santé et l’environnement.

Combinaison du physique et du digital chez les startups

Early Metrics a noté plus de 3 500 startups et plusieurs d’entre elles développent des solutions qui permettent aux acteurs du retail de servir leurs clients de manière phygitale. Par exemple, Nyris développe des réseaux de neurone et des algorithmes de computer vision pour fournir des informations sur un produit à partir d’une photo prise en magasin. Sandstar exploite également la computer vision et l’IA et permet aux magasins connectés d’offrir des achats en libre-service, sans caisse, à l’instar d’Amazon Go.

De plus, certaines startups créent des terminaux connectés, voire des robots, pour assister les clients en magasin. Spoon, par exemple, développe des robots conversationnels pour automatiser le service client en magasin.

La transition phygitale des grands groupes

La demande croissante d’expériences d’achat multi-canales et de haute technologie n’a pas échappé aux grands groupes. Sephora, par exemple, a développé des écrans tactiles Color IQ qui scannent le visage du client pour proposer le fond de teint qui lui convient le mieux. Lowe’s, le géant américain du matériel de construction, utilise la réalité augmentée et des GPS pour proposer une application de localisation en magasin.

Si vous souhaitez en savoir plus sur d’autres startups et grands groupes surfant la vague du phygital, vous pouvez télécharger l’infographie ici.

Tous nos articles