Lors de notre dernier webinaire, des experts du Groupe ADP, du Crédit Agricole et de RaiseSherpas ont partagé leur point de vue sur la gestion de portefeuille de startups. Ne manquez pas le replay de cet échange !
Je regarde le replay

Les startups notées en rang contre le Coronavirus

By Early Metrics Team - 16 avril 2020

Traduit de l’anglais par Julie Durban

Aucun foyer, aucune entreprise n’échappe à la menace et à l’impact du nouveau coronavirus. Il est donc naturellement difficile de rester positif en ces temps incertains. La France, où se trouve le siège social d’Early Metrics, est le quatrième pays le plus touché au monde. Dans ce contexte qui ralentit l’économie, nous voyons néanmoins de nombreuses startups de notre base de données proposer de brillantes initiatives pour lutter contre les conséquences négatives du virus. Une lueur d’espoir pour l’avenir !

Nous pouvons être fiers de l’engagement de l’écosystème technologique français qui met en œuvre tous les moyens nécessaires pour lutter contre le Coronavirus. En effet, grâce à leur agilité, leur créativité et leur savoir-faire technologique, plusieurs jeunes entreprises ont pu rapidement pivoter ou s’adapter à la situation afin d’aider les particuliers et les entreprises à traverser cette crise sans précédent.

Découvrez notre sélection de solutions innovantes à l’initiative de startups notées par Early Metrics.

Les startups tech au secours d’un système de santé débordé

Pour commencer par les solutions qui s’appliquent à la pandémie, citons Nouveal E-santé. Cette startup du secteur de la santé fournit une solution numérique pour le suivi pré et post-opératoire des patients. La plateforme permet au personnel médical d’assurer l’admission et le suivi post-opératoire en ligne grâce à une messagerie intégrée.

Pour faire face au nombre croissant de patients dans les hôpitaux pendant les pics d’épidémie, la startup a construit une nouvelle plateforme de télémédecine pour suivre à distance l’état de santé des patients COVID-19 confirmés et suspectés ; offrant ainsi une meilleure protection au personnel médical, aux patients et à leur entourage. La solution nommée Covidom et a été co-créée avec l’AP-HP (le plus grand réseau hospitalier d’Europe) et l’ARS Ile-de-France.

Par ailleurs, la startup notée Clevy apporte une autre nouvelle solution visant à soulager les systèmes de santé publique. La startup est spécialisée dans la création de chatbots et d’assistants augmentés. N’opérant pas dans le secteur de la santé habituellement, Clevy a appliqué ses technologies conversationnelles à la situation actuelle en développant Covid-bot : un chatbot qui aide les gens à effectuer un autodiagnostic et leur permet d’accéder aux nouvelles et aux recommandations officielles concernant la Covid-19.

Des collaborations fructueuses entre groupes pharmaceutiques et startups

Aux grands maux, les grands remèdes, telle semble être l’attitude à adopter face à la Covid-19. Ajoutons à cela une solidarité sans précédent. Plus que jamais, il est évident que les collaborations entre startups, entreprises et institutions publiques sont une source vitale d’innovation. Le partenariat entre le géant biopharmaceutique AstraZeneca et les startups Cureety, Libheros et Qare en est un excellent exemple. Plus le nombre de patients touchés par la Covid-19 augmente et moins le personnel médical a de temps à consacrer à d’autres patients malades. C’est pourquoi AstraZeneca France et les trois startups ont co-créé une application de télémédecine pour les soins à distance. Cette solution est particulièrement importante pour les personnes vulnérables souffrant de maladies graves, comme le cancer, afin de les empêcher d’être exposées au nouveau Coronavirus tout en leur permettant de rester en contact avec leurs soignants.

A ce titre, nous nous réjouissons de compter Qare, Cureety et Libheros parmi l’ensemble de nos startups notées. En outre, nous collaborons actuellement avec AstraZeneca au Royaume-Uni afin de les soutenir dans la création d’autres partenariats avec des startups.

Innover pour aider les petits commerces à traverser la crise de la covid-19

L’épidémie a forcé des millions de magasins à fermer leurs portes pendant le confinement et a laissé les petites entreprises se demander si elles allaient survivre. Pour les aider à poursuivre leur activité, Wynd a créé MonCommercantChezMoi. L’application permet aux propriétaires de magasins touchés par la crise du Coronavirus de continuer à mener leurs activités en ligne, de la numérisation des commandes à l’encaissement et jusqu’à l’organisation des livraisons.

La demande accrue de livraison a également été difficile à satisfaire pour de nombreux détaillants. C’est pourquoi la startup notée Cubyn a décidé de réduire considérablement le prix de sa solution de gestion des commandes. En effet, la startup permet aux détaillants, contraints de déplacer leurs ventes de produits en ligne, de maintenir la satisfaction de leurs clients et de réduire les coûts logistiques jusqu’à 30 %.

Cubyn et Wynd figurent parmi les prestataires de services pour les petits commerces recommandés par le ministère français des finances.

Chez Early Metrics, nous sommes sans cesse impressionnés par le niveau d’innovation et de solidarité dont font preuve les startups de notre réseau. Ce ne sont là que quelques exemples de la manière dont les jeunes entreprises innovent dans le but de faciliter le quotidien voire de sauver des vies et des emplois en temps de crise. Mais elles ne peuvent aller bien loin sans l’aide d’investisseurs, d’entreprises et d’institutions. Si vous souhaitez découvrir et soutenir de brillantes startups, Early Metrics crée pour vous le pont avec l’innovation de demain.

Tous nos articles