Lors de notre dernier webinaire, des experts du Groupe ADP, du Crédit Agricole et de RaiseSherpas ont partagé leur point de vue sur la gestion de portefeuille de startups. Ne manquez pas le replay de cet échange !
Je regarde le replay

Rendre les villes intelligentes, un banc à la fois

By Katerina Mansour - 09 juillet 2021

Les villes intelligentes semblent être un concept associé à un futur lointain, mais aujourd’hui de plus en plus de progrès sont réalisés par des startups innovantes et des autorités locales pour se diriger vers ces villes numériques. En effet, les dépenses mondiales consacrées aux villes intelligentes devraient atteindre 189,5 milliards de dollars américains d’ici 2023. La valeur du marché mondial des villes intelligentes devrait dépasser 2 500 milliards de dollars américains d’ici 2025.

Vous avez sûrement beaucoup entendu parler des villes intelligentes, mais vous vous demandez peut-être ce qu’est concrètement une ville intelligente ? L’objectif principal d’une ville intelligente est simplement d’utiliser la technologie afin d’améliorer les infrastructures, les opérations et les installations publiques d’une ville. Il peut s’agir :

– d’améliorer le stationnement,

– de rendre le wifi accessible à tous,

– ou encore de collecter des données pour améliorer l’efficacité énergétique.

Des objets du quotidien transformés en dispositifs urbains intelligents

Seedia, une startup polonaise créée en 2016 et notée par Early Metrics, développe des produits qui reflètent parfaitement l’évolution actuelle de la société vers les villes intelligentes. La startup développe des bancs, des poubelles, des kiosques interactifs et des abribus intelligents. Ses produits intègrent tous la technologie et les données pour améliorer le quotidien des citoyens, tout en respectant l’environnement.

En effet, un banc n’est plus seulement un banc. Seedia a transformé un objet qui n’avait généralement qu’un seul but (servir de siège aux passants) en un outil écologique multiservice. Le banc SEEDiA City intègre des panneaux solaires qui contribuent à réduire les émissions de CO2 et permettent de recharger des appareils mobiles grâce à des chargeurs USB et à induction. Pendant que vous rechargez votre smartphone de manière éco-responsable, vous pouvez également profiter du wifi gratuit.

Le banc intelligent peut également afficher les horaires de bus ou les bulletins météo et reste éclairé la nuit grâce à des LED. En outre, il peut collecter des données sur les utilisateurs du banc et sur des facteurs environnementaux tels que les niveaux de CO2. Ces données peuvent ensuite être exploitées par les autorités locales.

L’innovation ne s’arrête pas aux bancs. La poubelle Citi de Seedia est équipée de panneaux solaires et possède quatre ports USB. Elle indique aussi si une poubelle est pleine ou non grâce à des voyants vert et rouge.

Bref, quand on veut, on peut. Et tout objet ordinaire de la vie quotidienne peut devenir un outil intelligent polyvalent dans un avenir plutôt proche.

Des startups s’attaquent aux problèmes d’urbanisation et de changement climatique

Seedia a lancé un distributeur de gel hydroalcoolique intelligent en réponse à l’épidémie de covid-19.

Les produits de Seedia sont un signe que l’avenir est déjà là : les villes intelligentes sont une chose du présent. Le besoin de villes intelligentes est renforcé par l’urbanisation rapide. En effet, selon l’ONU, 68 % de la population mondiale vivra dans des zones urbaines d’ici 2050. En outre, d’ici à 2050, la population devrait atteindre 9,6 milliards d’habitants et nous aurions besoin de l’équivalent d’environ trois planètes de ressources pour maintenir notre mode de vie, si nous ne changeons pas nos habitudes de consommation.

Il n’est donc pas surprenant de voir que d’autres entreprises sont apparues sur le marché avec des produits similaires afin d’évoluer vers des villes plus durables et respectueuses de l’environnement. Soofa, une startup basée aux États-Unis, et Include, une startup croate, développent toutes deux des bancs intelligents similaires.

De son côté, Seedia se classe dans le top 8 % des startups notées par Early Metrics. La startup continue de se développer dans le monde entier, ayant déjà implanté ses produits au Canada, à Monaco, en Hongrie… La startup s’est également adaptée à la crise sanitaire avec le lancement d’un distributeur de désinfectant pour les mains intelligent. Nous lui souhaitons tout le succès possible dans ses efforts pour créer les villes intelligentes et écologiques du futur.

Traduit de l’anglais par Margaux Cervatius

Tous nos articles