Lors de notre dernier webinaire, des experts du Groupe ADP, du Crédit Agricole et de RaiseSherpas ont partagé leur point de vue sur la gestion de portefeuille de startups. Ne manquez pas le replay de cet échange !
Je regarde le replay

Scale X : soutenir les banques dans leur relation avec les startups

By Katerina Mansour - 29 avril 2022

La relation entre banques et startups a beaucoup évolué ces dernières années. Il y a peu encore, les banques n’offraient pas ou peu de services adaptés aux besoins des jeunes pousses. Bien qu’il soit encore difficile pour une startup d’obtenir un prêt, le monde bancaire devient de plus en plus startup-friendly. Les investisseurs et les banquiers ont compris qu’en s’impliquant tôt, ils pouvaient contribuer à l’émergence d’entreprises à succès. Fournir des services aidant les startups à décoller peut en effet être source de profits pour les banques. C’est pourquoi elles cherchent à collaborer de plus en plus avec les startups. Cela mène au développement de plus d’offres sur-mesure pour ces jeunes entreprises.

Cependant, alors que leur collaboration grandit, les banques ont également besoin de nouveaux outils pour mieux évaluer les startups. En effet, les banques offrent maintenant une variété de services à ces startups : diverses options de prêts, d’assurances, de services à l’international, d’expertise sur des sujets financiers ou légaux, etc. Pour cette raison, il y a maintenant un besoin pour les banques d’identifier les services les mieux adaptés aux différentes startups, selon leur potentiel et leur niveau de maturité. De plus, les banques sont confrontées à plusieurs enjeux autour de la gestion et du suivi de leur portefeuille de startups tech.

Pourquoi nous lançons Scale X, une plateforme pour les banquiers Innovation

Durant ces sept dernières années, Early Metrics a évalué le potentiel de croissance de plusieurs milliers startups dans le monde entier. Nous avons établi une méthodologie robuste, utilisée pour noter plus de 4 000 startups pour un large éventail de clients (grands groupes et fonds VC). Cette méthodologie a été établie en collaboration avec des acteurs académiques comme le CNAM, Audencia Business School et l’Imperial College de Londres. Son efficacité a été prouvée à travers nos partenariats avec des acteurs comme Innovate UK et son Recovery Loan Scheme par exemple.

Early Metrics a ainsi identifié un manque à combler dans cette relation entre startups et banques. Nous avons compris qu’il fallait aller plus loin dans l’accompagnement des banques cherchant à servir davantage de startups. Cela implique d’aider les banques à fournir des services sur-mesure à leur portefeuille de startups tech, tout en mettant en pratique nos recommandations afin d’optimiser leur rentabilité. En outre, les banquiers pourraient gagner du temps s’ils avaient les outils nécessaires pour suivre les progrès d’une startup, et partager des rapports concis d’évaluation.

Comment Scale X aide les banques dans leur relation avec les startups

Nous avons mis nos sept années d’expérience au service de cet écosystème pour concevoir un formulaire détaillé destiné aux entrepreneurs. Ce formulaire inclut une grande variété de questions pour nous aider à comprendre la situation actuelle de la startup. Le formulaire s’appuie sur quatre piliers : l’équipe, le produit, le marché et les finances. Après avoir rempli le formulaire, les entrepreneurs peuvent vérifier toutes les informations qu’ils ont fournies pour s’assurer de leur pertinence. Scale X collecte ensuite ces données pour compléter rapidement une analyse automatique qui peut être présentée via un tableau de bord interactif.

Le tableau de bord d’un banquier montre les informations suivantes :

  • la présentation de la startup (son offre, son équipe, ses KPI, ses cibles, sa roadmap, etc.)
  • son score (global et par pilier) et sa notation ESG
  • des signaux prédictifs sur sa capacité à lever des fonds, son potentiel de financement par la dette, son potentiel pour une expansion internationale, etc.
  • un benchmark de la startup à d’autres entreprises tech similaires de notre base de données
  • et enfin, une analyse de sa situation financière et de ses projections.

Pour simplifier le partage d’informations, un sommaire exhaustif qui récapitule toutes les informations est également disponible.

Enfin, les banquiers peuvent également avoir accès à une vue d’ensemble de toutes les startups qu’ils ont évaluées via la plateforme Scale X. De cette façon, ils peuvent identifier rapidement les données clés à propos de leur portefeuille :

  • le nombre de startups,
  • le chiffre d’affaires moyen,
  • un graphique de leur niveau de maturité,
  • les financements moyens levés,
  • leur secteur d’activité,
  • le nombre moyen d’employés,

Et plus encore !

Comment le système de notation de Scale X fonctionne-t-il ?

Notre formulaire cherche à rassembler des données pertinentes d’entreprises, à travers les quatre piliers mentionnés ci-dessus (l’équipe, le produit, le marché, les finances) et les critères ESG. Grâce à nos sept années d’expérience de notation de startups, nous avons sélectionné un ensemble de critères qui jouent un rôle important dans la croissance d’une entreprise. En effet, nous sélectionnons les critères utilisés dans Scale X sur la base d’un backtesting très poussé de notre méthodologie de notation. Chaque critère a un coefficient différent dans la méthodologie de notation, qui dépend du niveau d’impact sur le potentiel de croissance de la startup.

Bien sûr, nous avons également inclus des questions supplémentaires afin de répondre aux besoins spécifiques des banques. Ces questions ont été ajoutées et pondérées grâce à nos recherches et nos données empiriques. Ci-dessous, quelques exemples de critères pour mieux illustrer la notation par Scale X.

Le pilier équipe :

Ce n’est pas un secret : l’équipe d’une startup joue un rôle important dans sa croissance et son succès. Grâce à notre expérience et notre backtesting, voici certains des critères évalués par Scale X : 

  • L’implication financière des fondateurs : afin de mesurer le risque de départ pour des raisons financières
  • La disponibilité des fondateurs pour le projet : nous savons qu’une faible implication amène souvent des difficultés au développement du projet. 
  • Le soutien d’investisseurs ou de conseillers externes : des études montrent qu’avoir des investisseurs professionnels, avec une forte synergie commerciale et une expertise marché, au sein du conseil d’administration a un impact positif sur l’entreprise
  • La taille de l’équipe : plus l’équipe est grande, plus il est facile de faire croître l’entreprise
Le pilier produit :

Nous pouvons glaner de nombreuses recommandations en évaluant le développement technique d’une startup. La stratégie de propriété intellectuelle, la roadmap de développement, la présence d’une équipe compétente et l’ambition de créer de nouveaux produits peuvent toutes offrir une idée du potentiel de croissance de la startup. Pour ce pilier, Scale X évalue des critères comme :

  • La maturité technique : nos données montrent que plus les startups sont avancées technologiquement, plus elles seront susceptibles de croître grâce à des processus et des produits scalables.
  • Les barrières à l’entrée : elles permettent d’évaluer si la technologie d’une startup ainsi que sa propriété intellectuelle permettent de lui donner un avantage concurrentiel.
  • La capacité à exécuter une roadmap technique : nous mesurons les avancées techniques sur les 24 derniers mois, par rapport à la complexité du projet afin d’évaluer leur vitesse d’exécution.
Le pilier marché :

Pour ce pilier, nous évaluons un ensemble de critères liés à l’adéquation produit-marché, aux ambitions internationales de la startup et à sa présence dans les médias. Les critères suivants nous aident à déterminer la place du projet sur le marché, comme il est perçu jusqu’ici, et les limites de son expansion à l’international :

  • La couverture médiatique et la présence sur les réseaux sociaux : notre backtesting montre qu’avoir une communauté sur les réseaux sociaux et être mentionné dans la presse est un levier crucial de croissance, même pour les startups B2B.
  • Chiffre d’affaires récent : nous regardons le chiffre d’affaires moyen mensuel des trois derniers mois afin de déterminer l’adéquation projet-marché, en plus des performances de vente.
  • Les ambitions à l’international sur le long terme : nous regardons le PIB des pays cibles de la startup, et nous leur assignons un score, afin d’évaluer le potentiel des ambitions internationales de la startup.
Le pilier finance :

Ici, Scale X évalue la stratégie et la situation financière de la startup, à travers des critères comme :

  • La complexité de la stratégie de financement : soit comment la startup prévoit de financer son activité. Nous regardons si les entrepreneurs prévoient de prioriser la rentabilité ou la croissance, et s’ils prévoient de se reposer sur un financement par la dette.
  • Les levées de fonds passées : nous analysons les montants levés, la dernière valorisation post-money, le nombre de tours de levées de fonds, etc.
  • La stabilité du revenu : évaluer la portion du revenu récurrent nous permet de déterminer la robustesse et la prévisibilité du modèle économique de la startup.

Chacun de ces quatre piliers a son propre coefficient, déterminé par nos résultats de backtesting. Un calcul final nous fournit alors un score global sur 100 pour chaque startup analysée via la plateforme. Plus le score est haut, plus le potentiel de croissance est élevé. Ces scores, accompagnés de recommandations et d’explications, aident les banques à renforcer les processus de qualification et de prospection, afin de collaborer avec des startups à fort potentiel.

Notre méthodologie de notation ESG

Les critères ESG deviennent de plus en plus importants dans la prise de décision d’investissement en une entreprise innovante. En effet, les investisseurs sont de plus en plus poussés à favoriser les startups qui ont un impact positif sur la société et l’environnement. Selon Gartner, 85 % des investisseurs avaient inclus les critères ESG dans l’évaluation d’entreprises en 2020.

En ce sens, Scale X inclut un module d’évaluation dédié à l’ESG qui prend en compte :

  • L’adoption de politiques environnementales : suivre les émissions de gaz à effet de serre, l’utilisation d’énergies renouvelables, l’implémentation de processus afin de s’assurer que les fournisseurs sont également respectueux de l’environnement, etc.
  • Le management des équipes : le pourcentage d’employés précaires (mi-temps, free-lance, stagiaires), la parité parmi les postes de directions, les programmes de formation en cours, la présence d’un directeur RH, etc.
  • La gouvernance de la startup : les directives RSE, la charte éthique, etc.

Grâce à ces données, les banques ont les informations nécessaires pour collaborer avec les startups qui répondent aux normes ESG.

Comment fonctionnent les signaux prédictifs dans Scale X ?

Nos signaux prédictifs évaluent le potentiel de la startup concernant :

  • une levée de fonds future réussie
  • les services de levées de fonds (par exemple : le besoin de soutien pour mettre en place la stratégie de financement)
  • le financement par la dette
  • les services de banques privées
  • les services d’expansion internationale (par exemple : le besoin de services bancaires à l’étranger)

Cette note, fondée sur le formulaire envoyé à l’entrepreneur, permet aux banquiers de créer de nouvelles opportunités de vente et d’accélérer le processus de qualification de clients startups.

Prêts à mieux collaborer avec des startups ?

Vous cherchez à optimiser le suivi de votre portefeuille de startups ? Vous souhaitez mieux conseiller des startups concernant vos produits ? Vous avez besoin d’outils pour mieux gérer ces opportunités ? Pour en apprendre plus sur comment la plateforme Scale X peut aider votre banque, prenez contact avec notre équipe : contact@earlymetrics.com.

Traduit de l’anglais par Robin Vettier

Tous nos articles